Visites du jeudi 24 juin 2004 après-midi.

Le départ des cars a lieu à la Place d'Armes du Croisic vers 14 h. Direction d'abord le musée des Paludiers à Batz, où a lieu une présentation du travail des marais salants, avec les outils traditionnels utilisés encore aujourd'hui (dont la laz, grande raclette en bois de 50 cm au bout d'un manche de 5 m de long, qui sert à recueillir le sel ; et deux pelles en bois : la lousse, pelle plate, et la boguette, pelle creuse).

Le fonctionnement d'une saline est présenté, avec la circulation de l'eau salée depuis la vasière, qui reçoit l'eau à chaque marée ; puis l'eau débarassée de sa vase est envoyée par les canaux vers les cobiers, les fares et les adernes, pour arriver aux oeillets où, sur une hauteur maximale de 7 cm d'eau, le sel se concentre au maximum. Le sel blanc ou fleur de sel se forme à la surface, tandis que le sel gris ou gros sel se forme en fond d'oeillet. Ce dernier est recueilli sur de petites plates-formes nommées ladures qui sont aménagées au centre des oeillets. Après s'être débarassé de son eau résiduelle, le sel gris est regroupé en tas appelés mulons qui sont protégés de la pluie par une bâche.
AB - Intérieur d'un habitat paludier d'autrefois

Plus tard, il seront réunis dans un magasin de stockage appelé salorge.

Au rez-de-chaussée du Musée, l'exposition des costumes et de l'habitat traditionnels des paludiers nous est présentée et commentée.
NB : les liens Internet sur le travail du sel ci-dessous sont ceux du site web du musée des paludiers de Batz.

Après une visite de l'église Saint-Guénolé de Batz et le passage devant la chapelle Notre-Dame du Mûrier dont seuls restent les murs et le clocher, les cars nous emmènent vers les marais salants près de Guérande, à Pradel, où se trouve le bâtiment de l'association "Terre de Sel", créée à l'initiative de la coopérative des producteurs de sel "Les salines de Guérande" ; le bâtiment a la forme d'une salorge traditionnelle. De là, un exploitant nous emmène vers une saline (sans y accéder, car l'accès est réservé au travail) ; il nous présente les travaux nécessaires à l'aménagement d'une saline, l'entretien à réaliser (consolidation des digues de circulation, curage des fonds, ...) et les travaux à faire régulièrement (ouvertures des trappes de passage de l'eau, ramassage du sel sur les ladures, ...).
AB - Saline à Pradel - au loin le bâtiment d'exposition - vente

Les rendements sont fonction essentiellement des conditions météorologiques en juin et juillet. Ce sont les périodes où l'ensoleillement est le plus long dans la journée, et le soleil le plus élevé dans le ciel. Si l'année 2003 n'a pas été une année exceptionnelle, elle a pourtant été bonne. Il n'en est probablement pas de même pour 2004, où l'ensoleillement n'a pas été maximal.

Après les emplettes de chacun au magasin, nous allons vers Clis ou nous sommes reçus à Bréhet par la propriétaire du manoir ; après une courte présentation de l'implantation du camping Sainte-Brigitte (quatre étoiles) dans le parc à proximité du manoir, un apéritif convivial termine la journée, suivi de la visite du camping pour ceux qui le souhaitent. On trouvera au lien Internet ci-dessus la description des équipements offerts aux clients du camping, dont une belle piscine couverte.
AB - au manoir de Bréhet